• Vive l'accordéon

    RUBRIQUE EN ATTENTE DE TRANSFERT

  • André VERCHUREN, le champion du bal musette, avec une chanson qu'il avait enregistré pour son ami Raymond POULIDOR.      

     

                      

          Voici notre ami et regretté André VERCHUREN que l'on ne présente plus tellement sa popularité a été immense, au son de l'accordéon et de ses refrains populaires . André en a fait danser des millions de personnes depuis ses débuts .  Il est né le 28 Décembre 1920 à Neuilly-sous-Clermont dans l'Oise .  Ses parents sont originaires de Belgique et ce n'est pas un hasard s'il est devenu accordéonniste, car son grand-père et son père Raymond jouaient de l'accordéon . 

          C'est son papa qui lui donne des cours très jeune, pour apprendre l'accordéon, car il a une école d'accordéon à l'époque avec plus d'une centaine d'élèves .  Rendez-vous compte que le petit André VERCHUREN a fait son tout premier bal à l'âge de 6 ans .  Et puis à 12 ans, il aide même son papa en donnant des cours, tellement il est doué . 

          Il va très vite participer a des grands concours internationaux et va en gagné pas mal, le premier en 1935 avec un 1er prix à Bruxelles, il n'a alors que 15 ans .  2 où 3 années plus tard , il devient, excuser du peu, champion du monde de l'accordéon . 

        Après la seconde guerre mondiale 1939-1945 où André a été dans la résistance, il reprend l'usage de son instrument préféré, et se produit dans les bals .  C'est la grande période où l'on adore les bals musettes, les disques 78t d'accordéons et les refrains populaires sont nombreux . En 1948, il fait aussi ses premiers pas au cinéma dans un film avec François PERIER " La vie en rose " . 

         C'est vraiment en 1951 que sa carrière va commencer et sa populaité aussi, surtout après avoir gagné a une émission de Radio Luxembourg, devant plusieurs millions d'auditeurs .  L'émission s'appelait " Swing contre musette ", c'était en fait un match entre une formation de jazz et un accordéoniste et ce en public, dans le très célèbre cabaret, le Moulin-Rouge .  

         Cette chanson là ci-dessus, avec son ami Raymond POULIDOR date de 1972 .               VIVE L'ACCORDEON ET LE VELO.  

    ( à suivre... ) 


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique